Les trois autorisations fondamentales que les constellations d’organisation accordent aux entreprises

Vous avez une problématique, un projet, une préoccupation ? Un sujet complexe que vous avez déjà tournée dans tous les sens et qui n’avance pas ? Ou vous êtes bloqué et ne savez plus comment dénouer les choses ? Voici comment mettre en scène votre situation, via une constellation, peut vous aider à trouver des solutions. Mais ce n’est pas tout : pratiquer les constellations renforce votre capacité de connexion et d’action.

Initiées par Bert Hellinger dans les années 90’s pour dénouer les liens familiaux, les constellations se pratiquent aujourd’hui aussi en entreprise. Appliquées aux organisations, les constellations sont un outil puissant au service de vos sujets professionnels et des projets d’entreprise.

Les constellations vous permettent d’y voir plus clair et de dénouer vos situations.

En constellation, vous créez une représentation spatiale de “votre système”. Vous positionnez votre situation dans l’espace et la regardez agir sous d’autres angles. Et de manière plus complète en y  introduisant des éléments que vous aviez omis de considérer et qui se révèlent à la lumière du positionnement. Les constellations vous permettent de rendre visible l’invisible et d’ouvrir votre champ de conscience. Vous découvrez de nouvelles solutions, prenez du recul sur vos sujets et avancez sur vos projets.

Une révélation pour le client

Un système est constitué d’éléments et de liens entre ces éléments, et il répond à des lois fondamentales.

Observer et écouter son système, c’est-à-dire les éléments et leurs interactions, permet de trouver des solutions. C’est cela que permettent les constellations : mettre en espace son système, le regarder agissant, comprendre ce qui est à l’œuvre et trouver d’autres voies, plus justes pour soi et pour le système.

Un système, aussi complexe et problématique soit-il, est porteur de solutions.

Sébastien… Florence… Nicolas… ont tour à tour constellé leur situation : une équipe qui tourne en rond… un projet qui ne décolle pas… un conflit entre deux personnes. En tant que constellant (celui qui apporte son sujet), ils ont mis en scène leur situation dans l’espace :

Après une phase de clarification pour préciser la demande et les résultats souhaités, le constellant a positionné les éléments pertinents pour lui au regard de son objectif:

  • les personnes clefs, dont le constellant lui-même, ainsi que les personnes directement agissantes et celles qui ont un lien, un intérêt de près ou de loin avec le sujet : protagonistes, porteurs du projet, sponsors, parties prenantes, clients & fournisseurs du projet, de l’équipe…
  • le but, les ressources, les obstacles, les valeurs, les émotions…
  • tous les autres éléments utiles à la forme de la constellation choisie stratégiquement par le coach eu égard à la problématique, au contexte et à l’objectif du client

Le client constellant et le coach constellateur ont travaillé ensemble tout au long des étapes du processus : clarification de la problématique, choix de la constellation, choix des éléments à représenter, déroulé de la constellation, déclusion et prise de recul.

Des informations ont émergé de la constellation, la connaissance implicite contenue dans le système est devenue explicite. Sébastien, Florence, Nicolas ont pris conscience des nœuds agissant et trouvé des clefs d’action.

Une expérience apprenante pour les participants

Une constellation est une expérience vertueuse pour les participants autant que pour le client.

Les participants qui sont choisis par le constellant pour représenter les éléments de sa situation deviennent, le temps de la constellation, les acteurs du système constellé : ils réceptionnent les informations incombant à leur rôle et s’aventurent dans une posture et un positionnement qui leur semblent plus juste pour eux. Ensemble les représentants créent une nouvelle cartographie des liens. A la fois récepteurs et donc impliqués dans le système constellé et, en même temps, « innocents » car extérieurs au système dans la vie, ils créent un nouveau tissu de liens sans s’encombrer de toute l’histoire mais la révélant sous forme de ressentis et de mouvements. Le client constellant y voit plus clair ; les participants représentants vont aussi apprendre de cette expérience.

Le processus va les amener à ressentir, exprimer et se mouvoir dans l’espace. Ils vivent 4 temps essentiels :

  • Se positionner dans l’espace : prendre le temps de se mettre corporellement en place, prendre possession de sa situation.
  • Ressentir : éprouver ce qui est, les sensations, les émotions, ressentir ce qui est juste pour eux, se connecter à eux-mêmes et aux autres, se brancher sur le système.
  • Dire: exprimer ce qui est, partager ce qu’ils ressentent, ce qui est juste pour eux et ce qui ne l’est pas.
  • Changer d’espace et de posture :accueillir le mouvement spontané, libérer les énergies et le corps, oser prendre une autre place et une autre posture.

Ils expérimentent jusqu’à ce que le système trouve son équilibre et qu’ils se sentent bien.

Les trois autorisations fondamentales des constellations

Les participants vivent une expérience corporelle, émotionnelle, spatiale. Une expérience d’expérimentateur, de chercheur-trouveur, une expérience de libertés. Là est la deuxième valeur ajoutée des constellations d’organisations : au delà du sujet qui trouve un dénouement, les participants se connectent, ressentent, expriment, se déplacent, cherchent et trouvent.

Ces différentes modalités agissent comme des autorisations pour les participants. Autorisations àressentir, exprimer, se mouvoir ; mais aussi à chercher, expérimenter, essayer, tester… en lien avec les autres représentants du système. Il y a à la fois une libération des énergies contenues dans le système, une libération des liens, et une libération de soi, y compris pour les représentants qui incarnent le rôle d’un autre.

Expérimenter ces modalités donne des permissions pour les pratiquer ailleurs. A l’instar du vélo ou de la natation qui sont des capacités acquises une fois pour toutes, vivre ces modalités ouvre la possibilité de les convoquer dans d’autres contextes.

Autorisations essentielles pour les organisations

Ces modalités n’ont en général pas de place en entreprise. Elles sont pourtantessentielles pour les collaborateurs, managers, dirigeants… et pour les organisations. Ces libertés stimulent :

  • La responsabilité des déplacements de chacun, de la place que l’on occupe, de son positionnement, de sa mission
  • Le vivant : ressentir, se connecter à soi et aux autres, recevoir de l’information, percevoir l’environnement
  • L’authenticité: parler vrai, oser parler de soi, oser donner de l’information
  • L’agilité : accepter le mouvement, changer d’espace et de place, essayer et tester, oser

 

Ainsi, au delà du sujet traité, une constellation est toujours apprenante : elle met les participants en situation de se comporter en étant centré, aligné, libre de ressentir, libre de recevoir et de donner, libre d’être soi, en lien avec les autres. Elle lui permet d’expérimenter de nouvelles postures peu communes dans les organisations et néanmoins essentielles pour les entreprises et les équipes responsables, vivantes, authentiques, agiles.

Virginie Mandaroux – Mai 2019

Pour en savoir plus sur l’accompagnement via les constellations : virginie.mandaroux@pairexpert.com

 

Share This